Journal d'une maman ordinaire

Blog grossesse, parentalité, bébé, lifestyle
Alimentation

Biberon ou allaitement?

Pendant ma grossesse, je me suis posée la question : biberon ou allaitement? Pour moi, le choix a été fait rapidement. C’est un choix personnel à faire en pesant le pour et le contre. Nous sommes seules juges pour cela et nous ne devons pas être influencées par les critiques ou les avis extérieurs.

Voici quelques indications qui vous permettront peut être, du moins je l’espère, de faire votre choix.

Le biberon :

Donner le biberon permet au papa de s’impliquer dans la vie de bébé et de passer des moments privilégiés avec son enfant et de renforcer les liens avec lui qu’il n’a pas pu avoir pendant la grossesse. Il peut également profiter de ce moment pour faire un peau à peau. Cela permet également à la maman de se reposer de temps en temps, surtout après l’accouchement.

Donner le biberon est aujourd’hui simplifié car il n’est plus obligatoire voire nécessaire de stériliser les biberons. Le gain de temps peut être un avantage. Il suffit de bien les laver à la main en retirant la tétine qui devra être lavée à part. Après, le choix vous appartient pour la stérilisation. A la maternité, la sage-femme nous a clairement annoncé que ce n’était plus la peine de le faire. J’ai quand même fait le choix de stériliser les biberons après chaque lavage, par précaution. C’est à vous de voir.

Enfin, les laits sont adaptés à tous les bébés et conviennent à de nombreuses pathologies. Il existe des laits épaissis, des laits de riz par exemple et d’autres variétés encore, pour les allergiques. Les laits sont aujourd’hui fabriqués de manière à minimiser les risques allergiques.

L’allaitement :

Malgré ce que l’on peut entendre, le lait maternel répond parfaitement aux besoins nutritionnels des bébés. Le fait que certaines mamans ne produisent pas assez de lait est un tout autre problème, qui peut être compensé par un biberon en complément.

L’allaitement est un moment magique et unique pour les mamans qui ont opté pour cette méthode. Cela permet de renforcer les liens avec bébé, qui sont déjà bien présents depuis la grossesse.

De plus, l’allaitement favorise une réduction plus rapide de l’utérus après l’accouchement, et empêcherait dans une certaine mesure le développement du cancer du sein.

Contrairement aux idées reçues, l’allaitement n’abîme pas les seins si on en prend soin. Il faut les masser régulièrement et porter des soutien-gorges adaptés. Par ailleurs, beaucoup de mamans se demandent si bébé a assez bu. Si bébé remplit bien ses couches et qu’il s’endort au sein, c’est qu’il a bien bu. Lorsque bébé pleure, ce n’est pas forcément parce qu’il a faim, tout comme les bébés qui se nourrissent au biberon. Les pleurs sont la manifestation d’une gêne ou d’une douleur (couche pleine, faim, coliques, etc…).

Peu importe si vous choisissez le biberon ou l’allaitement, ce choix est strictement personnel et ne doit pas être influencé. Ne culpabilisez donc pas si vous choisissez de ne pas allaiter. Cela ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise mère. Et ne soyez pas anxieuse si vous choisissez l’allaitement. Le corps de la femme est conçu pour répondre aux besoins de bébé. Il existe des solutions à chaque problème. Quel que soit votre choix, ne le regrettez pas. Si cela ne fonctionne pas, cela représentera une bonne expérience et vous aurez au moins le mérite d’avoir essayé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *